gogol premier et la horde. gogol 1er

La horde (biographie)

Biographie de la Horde !

LE BOURREAU :

1952 naissance à Orléans d’un bébé de 5,125 kg

1963 à 11 ans, il devient champion de France minime de lutte !

1967 après trois ans de cours, il gagne la médaille d’or à la Coupe d’Europe d’Accordéon à Strasbourg, catégorie amateur.

1969 dans le temple du catch parisien des années 60 « L’Elysée Montmartre, il gagne son premier combat de catch professionnel à l’âge de 17 ans !!!

1973 après 87 combats et 87 victoires, il part pour New York où il gagne son premier titre de champion du monde de catch sous le nom de « The Hangman » (Le Bourreau)

1978 il gagne son 13 ème et dernier titre de champion du monde et rentre en France où il quitte les rings et, passionné par la musique depuis toujours, il devient « critique rock » pour la presse rock française.

1982 en vacances à Quiberon, il se promène tôt le matin au bord de la mer et aperçoit soudain des lettres de feu qui dans le ciel de l'aube, sans rien comprendre……il déchiffre GOGOL... pre....?

1982 en novembre, c’est la révélation ! Il reçoit un disque qui le transporte dès la première écoute dans un univers unique de Gogol Premier « Vite avant la saisie  »

1982 première rencontre avec « Le maître » dans l’appartement de celui-ci pour réaliser un interview. Dès son entrée dans la salle du trône, il tombe à genoux devant , « Gogol Premier » mais ce dernier ne répond à aucune de ses questions !
Cette rencontre est avant tout le début d’une histoire d’amitié qui ne fait que grandir depuis ce jour-là.
Depuis 1983, il ne quitte pas la Horde et évolue dans toutes les aventures gogoliennes.
Il fait désormais partie de la « Tribu » et les premiers grands souvenirs naissent avec Patrice Crawa, Eric Martin, Cambouis, Tuan et sa sublimissime sœur Mai….

Un soir, attablés dans une pizzeria de la région parisienne, Gogol lui parle de la tournée « La Suisse à genoux » qui doit commencer quatre jours plus tard. Il lui demande aussi d’intégrer le groupe.
C’est le début de la grande aventure sur la scène du Parc des expositions d’Epinal : le Bourreau vient de naître !
La tournée « La Suisse à genoux » qui suivra sera un des plus grands moments de gloire de la Horde

1986 à l’approche du concert à l’Elysée Montmartre, Gogol voulait un accordéoniste dans le groupe. A défaut d’en trouver un malgré un grand casting, il s’apprêtait à renoncer quand un soir, mettant les pieds dans la chambre du géant masqué, il découvre un boîtier d’accordéon ! L'exécuteur avait caché au Maître qu’il savait jouer de l’accordéon ! La colère de Gogol sera terrible ! A partir de ce jour, le colosse gaulois jouera avec le groupe pour les nombreux concerts qui s’enchaîneront (l’Elysée Montmartre (où 18 ans plus tôt il catchait pour la première fois…), les Tournées, La Mutualité, Le Palace, etc...)

1988 C’est la prise de l’Olympia le 1er juillet ! Le géant vêtu de noir jouera de l’accordéon sur la scène de l’ancien Olympia, le vrai. Quel souvenir pour la Horde !

Les années suivantes seront celles des grandes émissions de télévision : Ciel mon mardi, Ca se discute, Guillaume Durand, etc.. et des performances diverses. La terreur des plateaux télé sera toujours présent.

1992 le brutal fête ses 40 ans. Gogol lui offre un tableau... de sa main !
Il est depuis ce jour accroché en bonne place dans l’antre du justicier masqué.

1993 sortie de l’album « Sous les pavés, le feu » dans lequel figure une chanson spécialement écrite pour le Bourreau : « Mon pote Jésus » Le premier titre de cette chanson était « Mon pote Desdoit » (vrai nom du Bourreau)

2003 le vendredi 13 décembre, Gogol retrouve la scène à Beauvais pour une date historique, l'armoire à glace est de la fête pour cette soirée exceptionnelle d’intensité et d’émotions ! Il retrouve la grande forme et Sachez que l'exécuteur choriste fut la vedette de cette soirée! Gogol lui a écrit deux chansons qui ont été enregistrées en 1987 « La chanson du Bourreau » et « La mort » C’est Patrice Crawa qui joue de la guitare et Gogol qui assure les chœurs sur ces deux oeuvres jamais sorties en disque (de rares personnes ont la maquette)

Malgré un travail très prenant, le super méchant arrive à participer à quelques scènes (Bataclan, Zénith de Caen, Dunkerque et surtout Béthune d’où il supplante le mythe du « Bourreau de Béthune » une rumeur nationale. Un des plus beaux concerts du Bourreau. Encore plus qu’avant il vocifère, joute du Gong, jette les punks et autres personnages qui encombrent la scène s’il ne respectent pas le Maître ou les danseuses.

Dans son Nord (le Bourreau habite Lille) il participe à quelques performances et apparaît notamment sur scène pour les dix ans du groupe de Ska-Punk lillois Pambanizza Cirkus et sans oublier sa prestation dans le DVD du concert de décembre 2005 de Marcel & son Orchestre (chanson Bourreau sur le DVD)

Aujourd’hui, le bourreau mesure toujours 1,86m mais pèse un peu plus lourd qu’à ses débuts : 130kg.
Il avoue : « Gogol et sa Horde, c’est pour moi bien plus qu’une prestation scénique, c’est une philosophie, un art de vivre. Depuis les premières secondes de ma rencontre avec Gogol, je savais que ma vie ne serait plus jamais la même. Gogol est mon troisième frère et Mai ma sœur.
On partage tout, les moments de bonheur mais aussi les difficultés.
Les années passent, mais notre révolte est toujours la même contre les injustices qui nous pourrissent la vie.
Nos spectacles sont toujours de grandes fêtes ou le public peut participer … dans un joyeux bordel et un humour féroce!

 

 KALEENE :

1979 naissance de kaleene alias Aline-Michelle
1984 tel obelix elle découvre Gogol Premier et sa fameuse "Prière pour 
tous" que les jeunes de Locmariaquer (Morbihan) écoutent en boucle
sous les dolmen le soir .

De 1984 à 1996 :
Kaleene essaye d'évoluer dans une école privé catholique (qu'on lui  impose) avec uniforme et instruction religieuse obligatoire. Un établissement construit par les moines de la Grande Chartreuse (38) où on lui "imposa Dieu à coup de règle en bois". Education stricte menée
par le curé, les bonnes soeurs et les frères. Prière tous les matins, pas de maquillage, cheveux longs attachés et chant dans l'église le samedi soir en uniforme . Elle y étudiera le piano classique et le chant.
Elle en sortira traumatisée,à moitié punk et se plonge dans les sciences occultes. 3 mois d'études en Allemagne à Leipzig lui permettront de connaître les groupes "Rammstein" et "Die Toten hosen" De nombreuses soirées à bourlinguer dans des bunkers qui servaient de squattes aux metalleux.
Période pendant laquelle elle est militante de l'association Bardot et
membre actif du GAG (groupe action jeune) qui l'emmènera jusqu'à
l'assemblée nationale invitée par les ministres François Brotte et Hervé Gaymard.
Egalement de nombreux week end bénévole au Restos du coeur.

1992 : un force né lui tire dessus à bout portant. La balle lui passe dans le cou, ne lui laissera que quelques égratignures mais ira se loger dans la tempe de sa mère. Une nouvelle kaleene vengeresse et énervée naît.

1995 : kaleene chante et écrit pour les black roses un groupe qui fit
beaucoup de reprises de métallica, acdc et téléphone. Les années kaos tourne en boucle sur la chaîne hifi.
Le groupe ne vécu pas longtemps puisque la moitié de ses membres ont sombrés dans l'alcoolisme et la débauche .

1996 à 1997 : kaleene enchaîne les pièces de théatre  avec "le théâtre des Sabaudets" puis la "Compagnie Casalibus" et chante dans un bar glauque tenu par sa famille le samedi soir. Elle se défoule aussi en pratiquant le Paint Ball sauvage le week end avec son équipe de métalleux.
Fin 1997 kaleene laisse tomber la vie artistique pour une histoire d'amour à la con.

1998 à 2001 : école hôtelière histoire de faire quelque chose de sa vie et fréquente beaucoup les bars !!  et commence à beaucoup boire !
Rencontre Ananta  alias Eve et parcours les lieux historiques à la recherche de l'occultisme. c'est le début d'une longue amitié. Et deviendront plus tard (2005) les créatrices de "Myst" un site web sur les sciences occultes.

2001 : embauchée dans une société de micro électronique sur des machines semi automatiques ou sa main gauche finira par passé sous la sertisseuse.

 2002 à 2005 : kaleene arrondi ses fin de mois en travaillant le week end dans des bars, restos et dans une fromagerie. Elle élève ses 3 rottweilers et prends des cours d'éducation canine spécialisé dans le dressage des molosses.

2005 : après un accident de voiture, l'incendie de son appartement et une séparation difficile kaleene reprend sa liberté. Devenue secrétaire du CE et membre du conseil de surveillance elle milite pour les ouvriers et malmène la vie aux patrons et actionnaires. Elle pratique activement la chasse à l'homme et est devenue coyote girl dans un club privé chambérien "Le VIP".
Les forces occultes la mettent sur le chemin de Gogol Premier et se rapproche de la horde.

2006 : kaleene aide à la promo de Gogol Premier, prend plaisir à participer un peu  à la vie de la horde et renaît à chaque concert.
Elle fait connaissance du bourreau et se lie d'amitié avec lui et la horde.
 Toujours en malmenant le patronat mais cette fois en leur chantant
"j'encule " quand ceux ci deviennent trop pénible. Kaleene n'est plus au "VIP" mais au "Transalpin" où elle passe sont temps à faire des boeufs avec les basketeurs et footballeurs du coin.
Et est bien décidée à faire monter Gogol Premier au sommet des  charts........

 

BATNAT :

 

1977 Alors que le punk est en plein émoi la petite Batnat fout une tarte dans la gueule de son cousin et déclenche une vendetta familiale. Elle vit sa punition comme une injustice flagrante et commence à détester les adultes. Elle aimerait aller au catéchisme comme ses copines mais sa mère lui interdit et l’emmène à des manifestations contre la centrale nucléaire de Cattenom.

1983 Batnat fait sa rentrée au collège et chavire les cœurs avec son look multicolore mais sa seule préoccupation est d’arriver la première à la cantine et pour cela elle s’inscrit à la chorale qui jouit de ce privilège. On l’oblige à chanter une chanson de Guy Béart, c’en est trop, elle vomit et quitte la classe. Quelques jours plus tard elle sort avec un grand rouquin qui ressemble à Johnny Rotten.

1987 L’année de tous les dangers. Les béruriers noirs, les Ludwig von88, LSD et Gogol premier passent à Longwy. Les magasins sont en rupture de bière et Batnat apprend à gerber par le nez. Un organisateur lui demande de participer au spectacle de Gogol dans le rôle de Vierge mais elle est trop honnête pour accepter. Tout le monde suit les préceptes du Maître et s’encule joyeusement avant, pendant et après les concerts. On ne sait plus où donner de la tête.
C’est aussi l’année où Batnat part squatter avec une bande de punks, au bout de quelques mois la police la ramène chez elle par la peau des fesses, du moins ce qu’il en reste car elle ne pèse plus que 45 kilos et sent le trichloréthylène…..en plus elle se fait engueuler par son père !

1991 Elle passe quelques années à Grenoble, ville résolument batcave où ses seuls amis sont les coiffeurs du salon SCALP. Elle intègre le lycée international Stendhal et remarque très vite d’étranges inscriptions sur les tables « Batnat, je t’encule à sec avec du gravier. » Elle met la main sur son admirateur anonyme, un marin breton, et après quelques provocations d’usages ils deviennent inséparables. Elle retourne cette année là vers sa Lorraine natale où les gens parlent sans accent et elle tombe amoureuse d’un musicien d’exception dont elle admire le doigté sans faille.

1997 Elle part s’installer à Londres après avoir réussi une Maîtrise de civilisation anglaise avec tous les honneurs. Le titre de son mémoire est « the punk movement in Britain » on peut le consulter à l’Université de Nancy II. Elle passe du temps avec Dave Floyd, chanteur de Riot/Clone. Grâce à lui, elle devient activiste dans le milieu animalier et végétarienne. Elle lui voue un amour impossible mais préfère se concentrer sur ses qualités intellectuelles que sur ses dents manquantes. Elle pète les plombs et épouse le sosie de Terminator.

1998 Elle divorce.


2000 Elle fête le nouvel an chez une copine en portant des lunettes en forme du chiffre 2000 toute la soirée. C’est la déchéance qui s’amorce.

2001 Bien ancrée dans le milieu SM anglais, elle devient la muse du Torture Garden notamment après une prestation inoubliable qui la laissera couverte de bleus de la tête aux pieds pendant plus d’un mois. Elle décide alors de passer de l’autre côté de la cravache et devient la Maîtresse préférée de nombreuses personnalités qu’elle fouette et humilie avec intelligence et élégance. Elle monte son propre club de protection personnelle après avoir obtenu sa ceinture noire par Jamie O’Keefe, fondateur du New Breed Academy (UK).

2005 Elle entend que Gogol 1er joue à Arlon, elle fonce voir le concert qui, elle en est sûre, lui donnera une nouvelle jeunesse. Elle se retrouve propulsée sur scène et enfermée dans la cage. Plus tard elle contacte le Maître sur son site internet et la conversation qui s’en suit est de l’ordre du secret défense ! Au mois de septembre elle participe au concert du Bataclan. Gogol casse la télé sur scène et telle un fakir, Batnat se traîne à genoux sur les morceaux de verre sans rien sentir, heureusement les membres de la horde sont très professionnels et possèdent une trousse de premiers soins. Grâce à Phil elle évite le tétanos et la septicémie.

2006 Les concerts se suivent et ne se ressemblent pas. Elle devient ninja, prêtresse, pompom girl et reine de la confiture afin de dénoncer la manipulation médiatique et l’exploitation racoleuse des téléspectateurs. Plus qu’un spectacle c’est un réquisitoire. Vive Gogol et vive la horde.
  

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site